Câble KVM USB d'Aten CS661

C'est assez rare, mais il m'arrive parfois de me déplacer chez mes clients dans le cas où une prise de contrôle à distance via TeamViewer n'est pas possible. Dans ce cas de figure, je viens avec mon énorme DELL XPS 17" qui contient tous les logiciels dont j'ai besoin (notamment Visual Studio). Comme le plus souvent je ne suis pas autorisé à me connecter au réseau, je passe mon temps à :

  • Copier les fichiers que je viens de compiler sur une clé USB ;
  • Éjecter la clé ;
  • Débrancher la clé ;
  • Brancher la clé sur l'ordinateur du client ;
  • Copier les fichiers de la clé vers l'ordinateur du client ;
  • Éjecter la clé ;
  • Rebrancher la clé sur mon ordinateur.

Evidemment ça devient vite fatiguant, surtout que dans ce genre de situation, le temps est compté. En plus, il y a toujours le risque d'oublier la clé USB chez le client (ça m'est arrivé une fois) ou de propager un malware.

Je suis alors remémoré les temps épiques (les années 90) où la plupart des petites entreprises n'avait pas encore de réseau. A cette glorieuse époque, on utilisait soit des disquettes, soit un câble réseau croisé. On branchait le câble sur le port Ethernet des 2 machines, ce qui permettait en fait de créer un mini-réseau. Evidemment, ce n'est plus vraiment utilisable maintenant, car mes clients qui sont des utilisateurs CAO disposent souvent d'une station de travail où le port Ethernet est déjà utilisé pour connecter la machine.

Je me suis donc mis à la recherche d'un câble qui pourrait fonctionner en USB. Et j'en ai trouvé un, le TU2-PCLINK de TRENDnet. C'est un câble assez long (1,8 m), équipé de connecteurs type A des deux côtés. Un des connecteur est accolé à un petit boitier équipé d'une LED.

Le câble TU2-PCLINK de TRENDnet

Quand on le branche dans un ordinateur, un pilote s'installe automatiquement et le câble est reconnu comme un CD-Rom. En effet, il y a une petite mémoire dans le boitier qui contient un logiciel nommé ShareLink.

ShareLink se présente sous la forme d'un CD-Rom

Ce logiciel, qui ressemble à l'ancien explorateur Windows (c'est marrant ça nous fait à nouveau retourner dans les années 90) doit être lancé sur les deux ordinateurs (il est configuré en exécution automatique, mais il faut confirmer l'exécution). Il est ensuite possible de copier des fichiers entre les deux ordinateurs. C'est plus rapide qu'une clé car la copie se fait sans étape intermédiaire et on n'a pas besoin de débrancher/éjecter/rebrancher/éjecter sans arrêt.

L'interface de ShareLink

Bon le logiciel n'est pas extraordinaire, mais il fait le boulot. L'idéal serait que les lecteurs de l'ordinateur distant apparaissent comme de nouveaux lecteurs sur l'ordinateur local, cela serait plus flexible.

Reste le problème du va et vient incessant entre le clavier/la souris de mon ordinateur et ceux du client. J'ai alors découvert qu'il existait d'autres types de câbles qui pouvaient jouer le role d'un KVM. Un KVM (Keyboard Video Mouse) permet de partager un clavier, une souris et un écran entre plusieurs ordinateur. Le câble CS661 d'Aten, qui a la même configuration que le TU2-PCLINK (câble avec 2 connecteurs type A et un boitier intermédiaire) permet de faire ce genre de chose. J'ai donc passé commande et je l'ai reçu en fin de semaine dernière.

Le câble Aten CS661

Le fonctionnement ressemble fortement à celui du TU2-PCLINK. Le câble apparaît comme un lecteur de CD-ROM et on y trouve un logiciel (Aten_CS661.exe) qui est à lancer des deux côtés. Il y a cependant une différence fondamentale. Le câble est asymétrique. Il y a un côté ordinateur local et un côté ordinateur distant (Remote). Les deux côtés sont facilement différentiables, le câble est plus court du côté local et il y a une inscription au dos des connecteurs. Le boitier comporte une prise USB femelle qui permet de connecter un périphérique USB comme s'il était connecté au PC local. Le port USB peut ainsi être réutilisé (même si le débit est partagé évidemment) ce qui est pratique lorsqu'on a un nombre restreint de connecteurs USB sur son portable. Il y aussi un petit sac qui est fourni, bien pratique pour ranger le câble. Enfin le boitier comporte deux LED, une pour chaque côté de la connexion. Elles restent fixes pour indiquer que le côté est connecté et elles se mettent à clignoter quand des données sont échangées.

Le logiciel lui ressemble fortement à VNC (d'ailleurs quand on examine les fichiers qui le composent, on se rend compte que des parties de RealVNC ont été utilisées). On a une barre d'outils en haut et on voit l'écran de l'ordinateur distant dans le reste de la fenêtre.

L'interface du logiciel Aten

Mes premiers tests se sont révélés désastreux. Le rafraîchissement de l'écran local prenait plusieurs secondes (environ 30, ce qui est énorme) et le clavier passait en QWERTY. Je me suis donc rendu sur le site d'Aten pour voir si je pouvais y trouvez des informations pour résoudre le problème. Là première mauvaise surprise, le produit est déclaré comme obsolète. C'est en fait un produit assez ancien et la dernière version de Windows supportée était Windows Vista. Cependant il y a dans la partie support une mise à jour du firmware qui annonçait le support pour Windows 7. De là je me suis dit que mes problèmes venaient peut être du fait que l'ordinateur local était en Windows 10. J'ai donc effectué un nouveau test avec un ordinateur local en Windows XP et un ordinateur distant en Windows 7. Et là ça marche parfaitement. Les frappes clavier et les déplacements de souris sont transmis de l'ordinateur local à l'ordinateur distant et on visualise l'écran de l'ordinateur distant sur l'ordinateur local.

J'ai ensuite refait un nouvel essai avec Windows 10 sur l'ordinateur distant où j'ai lancé l'exécutable avec le mode compatibilité Windows 7. Cela a permit de résoudre le problème de clavier, mais pas celui de l'écran. Donc bon ça fonctionne quand même si on se trouve en face de l'écran distant. Il suffit d'ignorer l'écran local. Il faut cependant changer la résolution de l'écran distant pour qu'elle corresponde à l'écran local (il y a un bouton pour ça dans la barre d'outils) car sinon la souris a un comportement un peu hérétique quand on se trouve à proximité des bords.

Notez qu'on peut également transférer des fichiers avec le logiciel Aten, sauf qu'on ne peut le faire que depuis l'ordinateur local.

En résumé, le câble Aten aurait été la solution idéale s'il fonctionnait correctement sur Windows 10. Il manque également la possibilité de choisir l'écran distant dans le cas d'une configuration avec plusieurs moniteurs. Et si on avait les lecteurs "remappé" comme dans VirtualBox ce serait génial. Je trouverai peut être une astuce pour finir par le faire fonctionner et il pourra me servir si le PC du client est sous Windows 7 ou si je suis en mesure de voir l'écran distant.

Ou sinon, il faut que j'investisse à nouveau quelque euros dans d'autres produits. Il y notamment chez Lindy une solution KVM sans fil ou un câble KVM similaire à celui d'Aten chez StarTech.com, mais les avis utilisateurs sont mitigés. Je vais donc attendre d'avoir l'occasion d'expérimenter le CS661 sur le terrain. En attendant si vous avez de l'expérience avec ce genre de produit et un modèle à me recommander, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Français

Etiquettes:

Ajouter un commentaire