Montage de la Micro Delta

Ca y est, après quelques jours d'attente, j'ai enfin reçu mon imprimante Micro Delta.

Le carton tant attendu Ca était un peu plus long que prévu à cause d'un problème d'approvisionnement chez eMotion Tech. Bon ça n'est pas bien grave et j'ai gagné l'anneau LED au passage.

Je me suis lancé très vite dans le montage, en suivant les instructions détaillées dans la notice d'assemblage.

L'assemblage du plateau inférieur, du lit chauffant et des tiges de guidages n'est pas très compliqué. Celui des tendeurs l'est un peu plus. C'est mieux si vous avez des petits doigts et la notice n'est pas claire (pages 18 et 19). Il faut faire attention à bien disposer les pièces dans le bon sens. Le côté "bombé" doit se situer vers le côté extérieur de l'imprimante. La tête de la vis M4x25 doit se trouver de ce côté, l'écrou M4 se situant lui vers l'intérieur.

Les tendeurs

En fait, ce qu'il y a de plus pénible dans tout le montage, c'est de retirer le film de protection sur les pièces en acrylique.

Pour la platine supérieure, j'ai eu quelques difficulté à enfiler certains supports de guidage sur les tiges dont l'extrémité n'était pas correctement ébavurée. Le problème a été résolu avec quelques coups de maillet (il m'aurait fallu un touret à meuler pour faire un beau chanfrein, mais je ne dispose pas de cet équipement). Notez que les lamages doivent être orientés vers le haut, car les supports sont plaqués sur la platine supérieure à l'aide d'écrous M5.

Orientation des supports de tige

J'ai eu ensuite un petit problème avec le montage des poulies sur les moteurs. Quand il est dit page 28 que la poulie doit être positionnée à 3 mm du bout de l'axe, ça veut dire que l'axe doit dépasser de 3 mm :

Montage des poulies

Pour m'en assurer, j'ai monté le plateau supérieur de façon à regarder comment se présente l'alignement poulie/accrochage courroie sur le chariot. Et en fait, il est nécessaire de rapprocher la poulie du corps du moteur pour l'aligner sur le passage de courroie. Mais le problème c'est qu'à 3 mm, la vis ne tombe plus sur le méplat de l'axe. J'espère que les 2 vis vont suffire à bloquer la poulie en rotation.

Nouveau problème, cette fois sur les tendeurs. Le montage préconisé en page 18, c'est une rondelle Ø4, le roulement 624Z, une deuxième rondelle Ø4 et une rondelle Ø4 large. Le roulement fait 5 mm de large et les rondelles 2 x 0,8 = 1,6, soit 6,6 mm. La courroie a une largeur de 6 mm donc ça devrait passer avec 0,6 mm de jeu. Mais pas sur mon montage. C'est là que je me suis rendu compte que j'avais monté un 604Z (4 mm de large, qui sert au guidage du fil) au lieu du 624Z...

Après 3 à 4 heures de travail, la partie mécanique était terminée. Au tour de l’électronique. Par moment, j'avais l'impression d'être le docteur Frankeinstein en train d'assembler sa créature, surtout quand j'ai fixé le cerveau de la bête (la carte Teensylu).

Pour la gaine, il est indiqué qu'il faut la chauffer, mais ils ne précisent pas avec quoi (un sèche cheveux, un décapeur thermique, un chalumeau ?). Après un 1er essai infructueux avec un briquet, je retrousse tout simplement la gaine avec mes doigts, ça marche nickel. Pour enfiler les câbles, je les ai regroupé en faisceau avec du chatterton en prenant soin d'envelopper les connecteurs pour qu'ils n'accrochent pas dans la gaine.

Avant de démarrer, j'ai fait un dernier contrôle : vérification du serrage de toutes les vis, vérification de la distance entre les deux plateaux, aplomb, vérification des branchements et de la position des vis sur les pilotes moteur. Il faut aussi vérifier que la thermistance est bien logée dans le carré de chauffe, sinon elle ne reportera pas correctement la température et la tête risque de surchauffer.

Je mets l'alim. Il y a un ventilateur qui démarre sur la tête (l'autre reste éteint ; c'est normal il ne se mets en route que si la tête dépasse une certaine température ; c'est précisé dans la notice d'utilisation page 36) et l'anneau de LED qui s'allume. Deux voyants, un vert et un rouge allumés sur la carte Teensylu.

La bête

Voilà il ne reste plus qu'à imprimer. Ce sera l'objet du prochain article.

Au final ça a l'air d'être une bonne petite machine. La fixation des douilles à bille avec des colliers de serrage soulève un peu mon cœur de mécanicien, mais ça a l'air de marcher.

Au chapitre des améliorations, il manque un bouton marche/arrêt. Là je suis obligé de débrancher le cable au niveau du transformateur car la prise électrique est difficilement accessible sur mon installation. Le câble USB est aussi un peu court, c'est bien si vous avez un ordinateur portable juste à côté de la machine mais si c'est un PC de bureau, il vous faudra quelque chose de plus long.

Français

Etiquettes:

Ajouter un commentaire