Les Atmel préfèrent le débit 250 000

Dans la multitude de paramètres qu'on peut régler lorsqu'on imprime en 3D, on trouve le débit en bauds. Ce débit doit être réglé dans le logiciel qui envoie le GCode à l'imprimante (Octoprint, Repetier-Host...) et dans le firmware. Les deux valeurs doivent évidemment correspondre. La valeur par défaut est souvent fixée à 115 200. Mais d'après cette entrée dans le Wiki d'Octoprint, les composants UART associés aux processeurs Atmel qui propulsent les cartes type Arduino comme la Teensylu fonctionnent mieux avec le débit 250 000 bauds. Pour plus de détails, vous pouvez consulter cette discussion dans le tracker de bug du firmware Marlin.

Note que si votre logiciel hôte fonctionne dans une distribution Linux, il est possible que le débit 250 000 ne soit pas supporté (si c'est Octopi c'est OK).

Pour régler le débit dans le firmware si vous avec activé l'EEPROM, vous pouvez utiliser la commande Configuration, Configuration EEPROM du firmware dans Repetier-Host ou Repetier-Server. Côté logiciel hôte, il y a une liste déroulante dans le panneau Connection d'Octoprint qui permet de choisir le Baudrate et dans Repetier-Host, vous pouvez choisir la vitesse dans les paramètres de l'imprimante.

Le débit choisi dans les propriétés du port COM dans Windows (gestionnaire de périphérique) n'a pas d'importance car c'est un débit par défaut qui est remplacé par le logiciel qui envoie le GCode lorsqu'il se connecte au port.

D'après certains utilisateurs, le câble USB utilisé peut avoir son importance. Il faut qu'il soit court de préférence et c'est mieux s'il est équipé de ferrites (petits cylindres) aux extrémités. Ces petites bobines permettent de réduire les interférences.

En pratique, j'ai moi même essayé plusieurs câbles de longueur et de qualité différente, avec et sans ferrites et je constate des erreurs dans la communication (assez gênantes car elles provoquent soit des pauses dans l'impression ou alors carrément un arrêt de l'imprimante), mais je ne suis pas sur qu'ils viennent du câble. Je penche plutôt pour un problème logiciel (hôte, firmware ?). Je n'ai pas encore compris toutes les subtilités de la connexion USB/COM, qui se révèle étonnamment complexe.

En tout cas, pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter la documentation de Repetier-Host et le premier numéro de RepRap magazine dans lequel il y a un article complexe mais très intéressant de Roland Littwin (alias Repetier) sur le sujet.

Français

Etiquettes:

Ajouter un commentaire